Réussir à l’école

Réussir à l’école

Un dispositif d’accompagnement à la scolarité en direction des familles qui est :
– piloté et porté collectivement par les partenaires : l’Education Nationale via le RSS (REP), la ville de Fontaine (service éducation mission PEL/DRE, service jeunesse, les centres sociaux, la bibliothèque), l’APASE.
– géré administrativement et financièrement par l’AGIL.

I. Les objectifs de l’accompagnement à la scolarité

L’accompagnement à la scolarité est issu d’une démarche d’éducation populaire qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux parents :
– favoriser une dynamique d’apprentissage scolaire par la réappropriation de ce qui se fait en classe afin que le jeune devienne acteur de ses apprentissages scolaires.
– (Re)-donner du sens aux apprentissages scolaires et, plus généralement, à l’école, afin que l’enfant (re)-devienne acteur de sa scolarité.
– Valoriser les compétences éducatives et sociales des parents afin de leur permettre de suivre la scolarité de leur(s) enfant(s).

II. La démarche de Réussir à l’école (extrait du projet pédagogique Réussir à l’école du 30 juin 2006)

Répondre à la demande d’accompagnement à la scolarité des parents et des enfants.

Besoins familiaux
L’enfant ne bénéficie pas toujours des ressources familiales pour :
– réaliser son travail scolaire à la maison,
– être acteur de ses apprentissages et construire son parcours scolaire.
Soit parce que les parents :
– ne sont pas disponibles,
– ne disposent pas des ressources sociales, culturelles et scolaires,
– sont en difficulté dans la relation avec leur enfant dans son statut d’élève.

Les parents ne sont pas toujours en capacité de rencontrer l’enseignant seul. Soit parce que les parents ont des appréhensions dans leur rapport aux institutions et, en particulier, vis-à-vis de l’école, ne maîtrise pas la langue française, sont en situation de précarité.

Faciliter le lien famille-école
« L’accompagnement à la scolarité offre aux parents un espace d’information, de dialogue, de soutien, de médiation, leur permettant une plus grande implication dans le suivi de la scolarité de leurs enfants. » in Charte nationale de l’accompagnement à la scolarité, 2001.

III. L’accompagnement à la scolarité (extrait du projet pédagogique Réussir à l’école du 30 juin 2006)

Les besoins
Apprentissages scolaires : Travail scolaire à la maison, lieu extérieur pour travailler, méthodologie de travail, valorisation des compétences acquises, maîtrise du langage oral et écrit, sens des apprentissages, désir d’apprendre, motivation scolaire, autonomie.

Épanouissement personnel : Confiance en soi, estime de soi, ouverture sociale, culturelle et artistique, expression personnelle, esprit critique, affirmation de son identité.

Socialisation : Rapport à l’institution scolaire, rapport aux autres : relation à l’adulte, relation au groupe de pairs (jeunes), vie en collectivité.

Objectifs opérationnels
– Accompagner l’enfant dans la réalisation de son travail scolaire à la maison.
– Aider l’enfant à acquérir une méthodologie de travail et à donner du sens aux apprentissages.
– Valoriser, consolider et développer les savoirs, savoir-faire et savoir être de l’enfant.
– Favoriser l’épanouissement socioculturel de l’enfant.
– Aider l’enfant à résoudre ses difficultés liées au statut d’élève dans son rapport à l’institution scolaire, à sa famille et aux autres éducateurs.

Les modalités de mise en œuvre de l’accompagnement
Les familles sont informées de l’existence de Réussir à l’école par un tract diffusé au sein de l’établissement scolaire (ou autres lieux ressources).
Les parents font directement la demande auprès de Réussir à l’école.
Une rencontre avec la coordinatrice est proposée afin d’établir l’inscription de l’enfant et d’échanger autour des difficultés et besoins de celui-ci.
Dans tous les cas de figure, l’accompagnement nécessite une adhésion de l’enfant et des parents.

La notion de « libre adhésion » :
Les familles et, en particulier, les jeunes doivent être volontaires c’est-à-dire adhérer librement à la démarche d’accompagnement à la scolarité.

Le jeune peut ensuite intégrer un atelier d’accompagnement à la scolarité.

IV. Les ateliers d’accompagnement éducatif et scolaire

Trois types d’actions pour les enfants et jeunes :
– Accompagnement scolaire hebdomadaire pour les jeunes dans les quartiers : Fontaine, Échirolles,
– Atelier d’écriture créative et jeux permanents en direction des enfants (Fontaine),
– Stages Atelier d’écriture pendant les vacances scolaires pour les enfants et les collégiens (Fontaine).

ORGANISATION : ACCOMPAGNEMENT À LA SCOLARITÉ

Une offre de proximité dans les quartiers

Nos objectifs
Donner envie de réussir
Donner confiance en soi
Être à l’écoute du jeune et de l’enfant
Offrir des méthodes de travail

Nos ateliers

Action

L’AGIL Association pour la Gestion des Initiatives locales développe des actions de proximité dans les quartiers en lien avec les Villes, les bailleurs sociaux et autres acteurs du territoire, visant au mieux être des habitants . Elle s’inscrit dans les champs du Développement Social Urbain et la Gestion Urbaine et Sociale de proximité. Elle a été créée en 1986 par l’APASE (Association pour la Promotion de l’Action Socio Educative).