Présence Médiation

Cette action s’inscrit dans le dispositif local de lutte et de traitement des incivilités.
Dès 2001, l’AGIL est sollicitée pour mettre en place le dispositif et recruter le personnel.

Mediateur

Objectif du projet

Il s’agit d’instaurer, par la mise en place d’une équipe de médiateurs sociaux qui interviendront en soirée, une plus forte présence dans les quartiers.

Ce service sera une réponse apportée aux habitants (jeunes et adultes) pour lutter contre le sentiment d’insécurité, les dégradations et les squats répétés dans les parties communes des immeubles gérés par un conseil syndical ou propriété d’un bailleur social, le sentiment d’isolement et d’abandon de certains habitants et la diminution des services publics passée une certaine heure en fin de journée.

La présence des médiateurs en soirée permettra d’assurer une continuité avec le travail des acteurs qui interviennent sur le territoire, dans le champ de l’action sociale, du cadre de vie des quartiers, de la sécurité publique et de la prévention (services municipaux, police, éducateurs, bailleurs, …).

Ce projet a pour but d’améliorer le climat social, à tendre vers plus de tranquillité publique, à de meilleurs échanges entre les habitants, des liens sociaux plus forts et une grande cohésion sociale qui se concrétiseront par :
– Moins de vandalisme, une baisse des coûts d’entretien, une meilleure maîtrise des charges locatives,
– Une diminution des actes d’incivilités, grâce à une plus grande présence.
A terme, l‘image des quartiers d’habitat social ou privé s’en trouvera revalorisée.

P4

Historique 

L‘action de médiation sociale de nuit appelée «Présence Médiation» a été mise en place en février 2001 sur la commune de Pont de Claix. Elle est née d’une réflexion partenariale associant la Ville de Pont de Claix, les bailleurs et la gendarmerie faisant suite à différents diagnostics réalisés dans le cadre du Conseil Local de Sécurité (signé en 1998) et du dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité (2000).

L’action se développe à la demande d’autres villes de l’agglomération grenobloise mais également voironnaise, à

– Saint Martin le Vinoux en 2006,
– le territoire Rive gauche du Drac (Fontaine, Seyssinet-Pariset et Seyssins) en 2007,
– Echirolles (secteur Villeneuve) en 2008,
– Gières depuis 2011
– et des actions « plus saisonnières » à Meylan en 2009 ou encore dans les piscines de l’agglomération (centre nautique L. Refuggi à Fontaine depuis 2009, piscines intercommunales « Tournesol » à Saint Martin le Vinoux et « Les mails » à Saint Egrève de 2009 à 2010, la base de baignade du Bois français depuis 2010, la piscine de Voiron « Les Dauphins du parc » en 2011, la base de baignade du Bois d’Amour à Charavines en 2011).
Depuis 2009, l’Agil est adhérente au réseau d’acteurs national de la médiation sociale France Médiation, et participe à ce titre aux ateliers de travail sur les référentiels métiers, évaluation de l’utilité sociale, rencontres thématiques, …
A l’échelle de l’agglomération grenobloise, cette pratique fait l’objet de nombreuses réflexions et colloques, et est aujourd’hui inscrite dans le champ de l’intervention sociale.

Depuis la fin des années 90, sur le plan national, la médiation sociale n’a cessé de connaître des avancées significatives tant au niveau de la reconnaissance de ce nouveau métier de la Ville, la professionnalisation de la fonction de médiateur social, que de la question de l’évaluation de l’utilité sociale de la médiation sociale.
– développement de la médiation sociale avec la création des emplois-jeunes en 1997
– septembre 2000 Festival International de la Ville à Créteil, validation d’une définition commune de la médiation sociale.

43 experts de 12 pays européens donne une définition de la médiation qui s’entend comme :
« un processus de création et de réparation du lien social et de règlements des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant, tente, à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose »

Action

L’AGIL Association pour la Gestion des Initiatives locales développe des actions de proximité dans les quartiers en lien avec les Villes, les bailleurs sociaux et autres acteurs du territoire, visant au mieux être des habitants . Elle s’inscrit dans les champs du Développement Social Urbain et la Gestion Urbaine et Sociale de proximité. Elle a été créée en 1986 par l’APASE (Association pour la Promotion de l’Action Socio Educative).